Marketing Mobile

Comment envoyer une campagne marketing mobile par SMS ?

Le marketing mobile a pris son envol depuis l’apparition du SMS, MMS « photo et vidéo ». Les marques s’en servent “campagne marketing mobile” à la fois pour trouver de nouveaux clients et pour travailler leur image en fidélisant les clients avec l’information pertinente envoyée.

1 – Définir la cible d’une campagne marketing mobile.

Il est important et indispensable de garder en tête la cible à laquelle vous souhaitez vous adresser. Le marché offre aujourd’hui une base de données de de plusieurs millions de numéros en opt-in. Le parc de mobiles et smart phones augmente considérablement, des opérations de marketing mobile sont de plus en plus réalisables, Dans tous les cas, il faut prendre en compte l’historique du client et le contexte de la campagne.

Cibler sa campagne, commencer par l’âge avec par exemple 15-25 ans, et plus de 30 ans , les critères peuvent être affinés avec les prestataires qui fournissent des fichiers opt in. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les jeunes qui sont sensibles à ce média. Certaines campagnes, ont démontré que des résultats pouvaient être satisfaisants sur d’autres critères, seulement il convient bien cibler en affinant la sélection.

 

2 – Définir le but d’une campagne Marketing direct Mobile.

Campagne marketing mobileIl y a tellement d’outils de marketing mobile qu’il est difficile de faire un choix. Est-il nécessaire d’utiliser le MMS ? Un SMS court et clair n’est-il pas plus important ?

Certains diront que tout dépend de la finalité de votre communication. Selon le choix de l’émetteur il pourra rediriger le récepteur vers un site, vers un magasin, ou bien encore un centre appels.

Il est souvent écrit que SMS est plus utilisé pour des opérations de marketing direct et le MMS pour des opérations de communication. Adosser un dispositif mobile à la stratégie globale de communication reste donc la clé, aujourd’hui beaucoup de sociétés équipent leur site web de solutions de marketing mobile.

 

3 – Choisir le bon moment pour envoyer une campagne Marketing Mobile

Le marketing mobile est réglementé, et réprimandé afin d’éviter le spam, les escroqueries. La collaboration des opérateurs et des législateurs a permis d’aboutir à des règles strictes comme l’envoi de SMS commerciaux interdit entre 20h30 et 8h00, ou bien le dimanche et les jours fériés. Il est important de réfléchir sur le jour et l’heure de l’envoi , l’exemple de « l’humeur » de l’utilisateur en dépend, le SMS reçu le lundi matin 9 heures ou le vendredi 17 heures n’est pas perçu de la même manière.

Des exemples comme : l’audiovisuel avec la sortie des films au cinéma il est bon d’envoyer l’info quelques jours avant, ou déterminer le moment où les gens préparent leurs week-ends pour les activités : loisir, tourisme, manifestions associatives. Une bonne campagne de Marketing Mobile se prépare à un instant T, et se programme d’avance. Il est important de donner la possibilité de se désinscrire : une campagne efficace est une campagne qui touche des personnes intéressées.

 

4 – Rédiger un message clair lors d’une campagne marketing direct sur mobile

L’intérêt principal d’une campagne marketing mobile se porte sur le taux d’ouverture des messages. Ils s’avèrent être plus élevé qu’avec tous les autres modes de communication, mailing, e-mailing, @-mailing. Les taux de lectures lors d’une campagne de Marketing Mobile est plus de 93% jusqu’à 95% parfois. Toutefois il est important d’avoir bien préparé et défini le message à émettre. Il est possible d’envoyer un MMS image ou video, mais attention au format, (au coût parfois en réception), au forfait et au temps pour le lire, les campagnes de MMS photos sont en général une succession d’images. L’utilisateur qui reçoit le message doit comprendre le sujet en un instant.

Des exemples comme un spot TV sur le support mobile, plusieurs marques l’ont déjà fait. Il est nécessaire de personnaliser le message, pour que le SMS soit « bien perçu et accepté » par le receveur il faut qu’il ait une valeur (une offre exceptionnelle, un code promo, une réduction, une information…).

 

5 – Calculer son coût et les objectifs préalables à une campagne Marketing direct

Les coûts directs et indirects, doivent bien être évalués avant, et dépendent entre autres du choix MMS ou SMS, et de la qualité de votre fichier (Opt-In), auxquels ils convient d’ajouter le coût de la création (image MMS, attention au poids et/ou qualité médiocre si compressée), ou bien la rédaction du message. Il conviendra aussi de prévoir des outils de mesure (retours), qu’il convient d’avoir préalablement testés et validés, lors du choix initial des cibles, pour ne pas se tromper.

 

6 – Attention à la CNIL avec la campagne Marketing Mobile

Contre le spam, la chasse aux SMS non désirés. La loi est stricte, nous recommandons surtout de ne pas la contourner. Les clients doivent donner leur approbation pour recevoir des messages publicitaires (opt-in). Tous les abonnés peuvent informer leur operateur exemple : « 33 700 dites stop au spam par SMS. Signalez les SMS non sollicités au 33 700 » .

Les opérateurs Orange, Bouygues Telecom ou SFR ont un contrôle total du réseau et ils peuvent retrouver l’expéditeur du message. L’amende coute très chèr et les sanctions sont importantes et immédiates.

A retenir :

  • Le coût d’une campagne de Marketing Mobile dépend du nombre de SMS envoyé
  • Taux de lecture important supérieur au média habituel, avec le SMS : 90% de lecture
  • Les smart phones – android – iphone sont en forte augmentation.
  • Tous les mobiles reçoivent des SMS, à contrario la réception d’un MMS est problématique.

 

CLEVER Technologies propose de tester les solutions de Marketing Mobile sans aucun engagement.

Plus d’informations :

Author: Melwynn Rodriguez

Directeur Marketing de Clever Technologies, éditeur de logiciels proposant des solutions SMS, beaucoup sur le net et dans le monde sportif me connaissent sur mon seul prénom Melwynn. Depuis la fin du siècle dernier (1998), Clever Technologies propose des solutions pour la gestion des alarmes et des astreintes, et des softs pour la gestion des SMS, d’abord sous la forme de logiciels-licences, puis Clever fut l’un des pionniers à proposer dès 2004, des solutions en SaaS, une seule exigence, n’utiliser que des routes sûres et veiller au résultat final